samedi 25 novembre 2017

Perruque au vent, un voyage décalé en terres de cancer par Maryse Lallem...

Cher Bernard ......Tapie


Merci pour vos  3 dernières minutes de l'émission de dimanche 19 novembre sur TF1 de Laurent Delahousse..  Vous dites " celui qui a peur de la mort à peur de la vie.."  et  aux malades " il faut y croire absolument, que votre famille, vos amis vous aide à vous donner de l'énergie" . En récidive d'un cancer du sein ça a vite causé dans mon poste. 
Enfin une tête de pont !
 Ca manque tant à « Cancerland » Vous savez combien l’équipe des cancéreux est importante dans notre pays,  Si, pour le corps , les intervenants médicaux sont là, bien présents et actifs, il n’en est pas de même pour le moral, le mental. Certes on trouve partout de bons entraîneurs, j’ai moi-même une kiné et une sophrologue merveilleuses. Mais j’imagine combien votre notoriété  pourrait booster tout cela . Une célébrité comme vous donnerait un nouveau tempo médiatique génial. 
Cependant cher Bernard,( maintenant que vous êtes copain de cancer je me permets de vous appeler par votre prénom. ). Il y a une condition :
On a besoin de vous vivant. Ne lâcher pas la rampe,  pas question de dépoter votre géranium trop vite..
Bon alors, je les commande ces maillots ?Je vis dans les Vosges, une terre textile. On peut même en avoir rapidement des centaines  des milliers en circuit court et qualité.
J'attends juste votre feu vert....


jeudi 23 novembre 2017

Trop tard.. mais ...

Pour ce soir à Darnieulles,c'est complet..mais pour le 8 à Epinal au centre Léo Lagrange à 20H30, on a vu plus grand ! 97 places et demie. Y'en aura une pour toi ! et même pas besoin d'être sage, comme on va nous le gaver jusque Noel et en plus Potiron sur le gateau... c'est gratuit. Elle est pas belle, la vie !

lundi 20 novembre 2017

Mise en examen

Cela revient tous les trois mois. Scanner. IRM. Prise de sang. Il s'agit de voir l'évolution du cancer.
Toujours des moments de doutes, de craintes, de trouilles. Aujourd'hui salle d'attente du scanner au centre régional d'Oncologie Alexis Vautrin. Devant la télé, la romance de Noel que diffuse TF1 l'aprés midi je rencontre Carine de Thionville. On papote. Trois enfants.14, 18, 20 ans.  Cancer depuis 2014 qui s'est diffusé. " " Mes enfants n'auront pas eu une belle adolescence"  je ne verrai pas le mariage de mes enfants." Touchée tant pour moi aussi parler de mes enfants me prend les tripes. Alors je cause, des sportifs, ceux qui sautent à ski. " vous croyez qu'ils imaginent qu'ils vont tomber" " non ils se préparent mentalement à avoir le plus beau saut possible pour gagner la compétition". On échange, j'y met ma niaque. Elle me raconte qu'elle a rencontré en chimio, une femme qui depuis 20 ans est en traitement, qu'elle lui a donné une belle frite. Je lui demande ses coordonnées. Dommage elle ne les a pas. Elle sort pour aller dans un box pour enlever sa perf. Elle me dit " je vous inviterai au mariage". Je lui dis que je passerai sur Thionville ( je ne sais pas encore comment" présenter mon spectacle, mais c'est le taf de mon ange gardien) mais   je lui donne rendez vous au deuxième trimestre de 2018. Je reviens m'asseoir en salle d'attente , reconnaissante. Emue. Putain c'est à ça que mon spectacle doit servir. Pour moi, pour elle, pour l'espoir, que personne ne peut nous enlever. Je veux apprendre à le cultiver, à le voir fleurir, nous apprendrons ensemble à  le transmettre. Merci Carine. Je suis rentrée en voiture, portée par cette certitude. Je suis sur le bon chemin.

samedi 18 novembre 2017

100 fois se remettre à l'ouvrage

Des hauts et des bas dans le' moral. Pour reprendre les lunettes roses. J'ai un truc. Help "Carl". Carl Simonton c'est mon coach espoir. Avec lui, on retourne vite aux fondamentaux. Retrouver l'envie de guérir. Mais pas , surtout le désir de vivre.
Suis retournée dans le chapitre 11. Page 123. Relaxation et imagerie mentale . Allez zou Pomme reprends l'entraînement. Exercices 3 fois par jour. Relaxation puis s'imaginer en santé.  Dans  10 ans footing du matin, voyages loin des circuits touristiques, spectacles, vacances de la tribu familiale et d'amis dans une grande maison au bord de mer.  Mes supers globules blancs en belle forme faisant la ronde en permanence dans mon corps. Veillant au grain. Sans pitié devant une cellule anormale. Bon c'est pas facile au début tant j'ai été éduquée à repérer ce qui ne va pas dans ma vie. À développer la peur du manque et avec le cancer la peur de ne pas s'en sortir.Mais par expérience les pensées se changent..créant une nouvelle réalité. Et de dimanche c'est urgent de ne pas retourner sur la planche savonneuse de ces derniers jours. Alors zou. 3. 4. On se bouge le popotin Maryse. Et on ne rechigne pas. Pas le choix. Tu le sais bien.

samedi 11 novembre 2017

Le voili , le voilu la superbe émission de SOphie Sap, la vie en Vosges..

Voilou on clic et clac ça s'ouvre.. pour 4 semaines encore. aprés l'émission disparait du paysage de Vosges Télé mais t'inquiètes d'ici là on va trouver comment l'inscrire dans le marbre sur you tube.

https://www.vosgestelevision.tv/territoire-et-patrimoine/la-vie-en-vosges/Vie-en-Vosges-Maryse-Lallement-Francois-Vaxelaire-sbkzmlEBOa.html#
Je vous dis pas les chocottes .. et pendant les fous rires et aprés le plaisir de l'avoir fait..
Merci Sophie, toi tu sais mettre à l'aise Blaise.

jeudi 2 novembre 2017

Papa tu entends ce que je viens de te dire..

Je rentre de Vosges Télévision l'émission "   la vie en Vosges" avec Sophie Sap. Suis contente car j'ai pu passer mon message. Le premier. Le plus important. A mes enfants, mes amis , à mon père.
Le premier a voir l'émission avec moi sur le canapé du salon Florian. Notre fils.
Il est sans pitié ( il a trouvé trop triste ma voix, regardant par terre...) et moi je suis tellement heureuse qu'il me voit sur ce plateau télé. En train de parler en pleine lumière de ce qu'il a subit, enduré quand j'étais si mal. Je le libère enfin du moins j'espère, le laisser retourner à sa vie de jeune adulte. Et même si la damoclés est toujours là. Je m'en tape. Ce qui est important, c'est cela. C'est eux. Nos deux enfants. C'est pour eux que je me suis relevée.
Dans la foulée , j'appelle mon père. Il a 90 ans, ces forces le quittent. J'ai voulu le citer deux fois. J'ai voulu lui rendre hommage. Cette niaque, je lui dois bien. IL me dit, "tu as été formidable. Formidable". Alors je lui dis. "Papa je t'aime". Il baragouine. "Tu m'entends papa, tu entends ce que je viens de dire". silence. "Papa je t'aime". "Moi aussi". J'ai pleuré. Lui aussi. J'ai racroché en me disant que rien que pour ce soir là, ce chemin , ce plateau télé le valait bien. Ensuite j'ai appelé notre fille Elsa. Ma douce, pour tout lui raconter. Pour écouter sa voix. Ma ma mia quel after d'amour !
Louis Chedid a mille fois raisons, on dit pas assez souvent aux gens qu'on aime qu'on les aime.
Pourquoi je poste cela ce soir. Pour vous le dire. N'oubliez pas cela, on n'a pas besoin d'un cancer pour le découvir. Qu'il est bon de le dire et se le redire. Souvent. Un petit clin d'oeil amical, aussi, en passant, de cette écoute en boucle de cette chanson dans une voiture qui remontait de Toulouse.

vendredi 27 octobre 2017

Dispensée de chimio..je glande grave

Hier rendez vous au grand centre régional d'Oncologie pour la chimio. Appel de l'infirmière, les globules blancs sont trop bas. Report de la séance. Je le savais bien, on avait fait une revue de troupe avec James le commandant de l'armée de mon système immunitaire. Il avait demandé une pause. Les troupes sont épuisées. Parfois décimées. Ben oui ce gros béta Mister Chimio est un peu myope. Le blème, il tue très bien les cellules cancéreuses, mais aussi les saines. Pas de soucis, suis allée regonfler le moral des troupes dans la campagne vosgienne. Un petit chemin, des prés à perte de vue, des moutons curieux, du soleil à foison, et j'ai glandé grave. Histoire de donner à toute ma belle équipe de guérison, une trêve bien méritée.

lundi 23 octobre 2017

C'était trop, trop bien !


Merci aux spectacteurs de Mirecourt. Trop gatée la Maryse pour ces premières représentations.
Je rentre gonflée à bloc et vous ?

samedi 21 octobre 2017

Laissez nous vivre !

Toc, toc qui est là , rabat joie. Passe ton chemin Morbleu. Illico Presto
Hier au marché je croise une ancienne connaissance. On cause. Je raconte les deux spectacles de Mirecourt, pleine d'énergie. Yeux compatissants. Ton avec souffle dans la voix. " tu dois être fatiguée !". Non tu vois ce  que j'attendais c'est " tu dois être heureuse !" et que tu n'embrayes pas sur tes petits enfants. Non plutôt que tu t’intéresses un peu au thème du spectacle, . Tu dois être fatiguée, illico presto,  renvoi au cancer, et ça, ça me donne les grosses boules. Heureusement que je ne suis pas entourée de rabats joie de casse rêve coincé du bulbe. Bon je fais peut être aussi de la paranono.
Mais Msieur Dame, Kelly A Turner,  le dit bien dans le livre que j’adore : les 9 clés de la rémission.  Une des clés c'est avoir de bonnes raisons de vivre. Elle parle des cancers qui arrivent au départ à la retraite,  ou quand le nid familial se vide et qu'aucun projet, n'existe plus. "  les gens qui ont encore des rêves, et un fort désir de vivre bénéficient de puissants atouts dans leur processus de guérison". Voila qui est dit . Nom de bois !. ou non de bois ? ( ça dépend de votre rapport à l'ortografe).
Superbe photo de Joelle Laurencon.

Vu à la télé

https://www.facebook.com/vosgestelevision/posts/1449537111766791
Joli reportage. Merci Vosges Telévision et Anthony Sap.

Cette soirée là


Deux spectacles dans la journée d'hier. A 14h c'était avec des personnes de l’association la vie ensemble qui font un boulot d’alphabétisation de géant et Hennie et l'association d'insertion Sacamaliss. J'ai aimé vous rencontrer. Raconter auprès d'un public qui va peu dans les salle de spectacle ça donne de belles rencontres. Et le soir 20h , public aux petits oignons. Plaisir de jouer ainsi devant vous. Une belle énergie collective. Les doigts dans la prise jusqu'à 3 heures du matin ensuite. Bon je l'avoue c'est vraiment mieux que la cortisone qui accompagne la chimio. Qui nous met sous tension mais n'apporte pas se sentiment fabuleux d'avoir vécu un moment Extra Ordinaire.

jeudi 19 octobre 2017

Tout, tout vous saurez tout..

Le dossier de presse en deux pages. Merci Dame Laurence. Vous mites en page cela de mains de maîtres. Le spectacle est en rodage.  Vous m'invitez à domicile, ou dans un autre lieu. Vous organisez la rencontre et je viens faire mon spectacle gratuitement. N’hésitez pas à me contacter. lallementmaryse@gmail.com

The Dossier de presse partie Two


Je dédie le spectacle de demain à ma magnifique tribu de la guérison

Mardi soir à la maison, elles sont venues les amies pour fêter le gai rire avec un spectacle à domicile de la conteuse Colette Migné.. Chacune portait un turban. En partant chacune me l'a laissée..  J'en suis toujours aussi émue. J'en porte un tous les jours comme je vous porte tous les jours dans mon cœur belles dames et damoiseau.
Ceux et celles qui m'ont accompagnée, encouragée, relevée. De petites signes à grosses présences, vous en êtes et je vous en remercie profondément. Je ne sais ,ce qui m'a permis de revenir.De tous les traitements. Moi je crois que c'est tout l'amour que vous m'avez donnée,.Il coule aujourd'hui dans mes veines.Dope mon système immunitaire. Alors comme dit si justement papa Chedid, vous dire que je vous aime fort, comme un troupeau de mammouth disait ma fille, lorsqu'elle était petite.
 Exactement cela.
Merci Elisabeth, Marie Pierre et Dominique, Marie, Marine, Jean Claude, Catherine V, Catherine DD, Odile d'argent, Fanny, Odile, Pascal et Marie, Antoinette, Karine, Françoise, Anne, Francine, Agnès , Cécile, Arlette, Joélle, Marie Jo, Louis, Elisabeth, Eliane, Dominique JdC, Marie Christine, Lionel, Alan, Estelle, Jacques, Caroline, Jérome, Jaél, Huguette, Isabelle, Laurence, Francis, Colette, Brigitte, Sabine, Anne Laure. Merci Florian, Elsa, Rémi, Papa, Moon, Solo. Merci à toi Maman, Mamie, Jean et Georges qui veillent sur moi de là haut, comme Nithaél mon ange gardien.

vendredi 13 octobre 2017

Dans votre salon en 2018 !

Oui c'est possible. C'est gratuit. Si, si. Et ça vous fait du bien et à moi aussi. Que demande le peuple ? un grand salon. C'est si simple. Pour me contactez..lallementmaryse@gmail.com



mardi 10 octobre 2017

Vendredi... c'est chez Francine !

Il ne reste que deux places pour le spectacle " perruque au vent" entre tante Jacqueline et le petit dernier de Natacha. Alors zou t'appelle Francine au 0609618491 et tu lui dis si tu penses amener un gâteau au chocolat ou une bouteille de cidre. Et pour ceux qui sont plus loin que Chantraine. Pas de pleurs et de déchirements, suis en rodage alors accepte de venir jouer pour vous. Cadeau.. Enfin si, le déplacement, le gite et le couvert végétarien au curcuma et le sourire de la crèmière. C'est ti pas benaise tout ça !

Une autre explication ?

°PERRUQUE AU VENT ?° elle veut dire quoi la nana ? dans le titre de son pestacle..
La perte des cheveux pendant les chimiothérapies est une violence psychologique faite aux femmes. L’alopécie rend visible un combat intérieur invisible. C’est une disgrâce publique. Les femmes se cachent alors sous des perruques, des subterfuges pour éviter de subir les maladresses ou la condescendance. Pourtant d’autres femmes, d’autres cultures, sont d’une beauté sans égale sous des voiles, des turbans qui ne laissent voir leurs cheveux. Perruque au vent rapproche ces deux univers, dans un regard singulier sur le rapport que l’une et l’autre porte sur ces attributs. Un éclairage décalé et oh combien libérateur !.
Bon  je reconnais le texte.. et celui du dossier de presse, mais bon ça permet de comprendre , enfin du moins je l'espère pour vous !

dimanche 8 octobre 2017

La générale


Hier soir en terres vosgiennes, la première représentation de Perruque au vent" pour un public qui a pas eu les chocottes. Merci Mesdames ce fut divin de jouer devant vous.
Merci à Stéphanie Gysin pour ce joli coup de crayon.

De quoi que ça cause ce nouveau spectacle ?

 
Voilou les explications et si vous avez besoin de plus d'info n'hesitez pas à me contacter..
lallementmaryse@gmail.com
A tout bientôt.



 Un spectacle, un carnet de voyage au pays du cancer, saison 2.

Elle n’en voulait pas de ce deuxième voyage. Qui n’en aurait voulu ? S’embarquer, mais alors, pas toute seule !.  Se détacher  du pays des biens portants. Voir disparaître le rivage. Se préparer aux   tempêtes. Affronter ses monstres.  Se délester de l’ancien. Tout le long elle se questionne. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi moi ? Trop d’amour et d’humour pour se taire, elle amadoue la réalité, l’habille de magie, la rend supportable. Et parce que ses chevaux intérieurs piaffent devant la scène, elle y remonte pour elle, pour nous, pour vous. Mi- conteuse, mi-conférencière. Mi femme, mi copine. Mi clown, mifasol. Le ton décalé prouve  que quelque chose est en train de changer dans la manière d’appréhender «  la longue et douloureuse maladie ». Cette Don Quichottine des temps modernes,  se bat contre les moulins à vent des traitements standards et du pessimisme ambiant.  Exercice d’optimisme et de légèreté sur sujet grave. Le pari est gagné On quitte la salle ravigoté. Maryse terriblement, furieusement, diablement, fichtrement, gravement  joyeuse nous transmet sa plus grande passion : la vie.

jeudi 5 octobre 2017

Je peux pas j'ai chimio ...

Faut pas vendre la peau du cancer avant de l'avoir viré. Alors aujourd'hui en route pour faire le plein au grand centre régional d'oncologie. J'ai choisi malgré les soins de présenter mon spectacle, d'avancer parce que mon corps me le permet après 14 mois à l'arrêt. Se relever dans cet entre sort pour aller au bout de mes rêves. Parce que contrairement à ce que certains pensent en nous prédisant le pire.
 Et bien M sieur Dame tant qu'on est pas mort, c'est qu'on vit encore !
Alors autant profiter de cela pour vivre comme on le peux bonnant malant ce chemin. Et aujourd'hui ma tête est toute occupée à travailler, à imaginer, à se réjouir de ces nouvelles rencontres d'octobre. Je vous souhaite une merveilleuse journée.
J'ai emprunté mon titre à une page face book  que j'aime beaucoup.
https://www.facebook.com/JePeuxPasJaiChimio/

jeudi 28 septembre 2017

j'ai rendez vous avec vous

Enfin avoir dans son agenda d'autres rendez vous que ceux pour les soins. Montrer une autre image de soi que la nana chimiothérisée. Se montrer en pleine lumière pour crier que ça suffit de nous mettre dans des caveaux mortuaires dés l'annonce . La vie est toujours en nous.  Bon c'est vrai que je profite de la communication d'octobre rose et que les copines ont raison ça dégouline trop parfois cette mièvrerie rose. Mais bon, moi je frétille d'avance, car j'ai rendez vous avec vous ... et c'est divin.

vendredi 22 septembre 2017

Je suis un code barre

Dans le grand centre régional de cancérologie, je suis un Nom prenom' une date de naissance et un code barre. À chaque chimio, je décline et redecline mon identité pour être sûre de ne pas recevoir le traitement d'un autre.J'ai un beau bracelet bleu comme au club Méd pour que mon corps ne se perde pas si je tombe dans le coma.
Je m'y perd moi souvent,  dans un wagon où je peine a descendre.le train file et cahote sur les rails d'un traitement standardisé. D'un protocole sans possibilité apparente de prendre un chemin de traverse. Ni de faire une halte en pleine forêt moussue. C'est que ça tourne dans ce centre, nous sommes des centaines à entrer , à sortir, à souffrir, à rire, à pleurer, à mourir. Terrible et attirant. Suis sagittaire, j'aime l'aventure et dans ce monde la . Y'en a.
Drôle de pays et pourtant à chaque fois j'y rencontre des copines de galère ,pleines d'humanité, des soignants qui prennent soin et d'autres moins..Un autre monde.  J'y vois le soleil d'automne qui entre par flots. Et de la fenêtre du box 13, hier j'ai vu  la forêt commencer à se parer de ses couleurs chaudes et dans les nuages blancs, aperçu un visage, un clin d’œil. J'ai souri en retour. Remplie. De chimio et de joie.

dimanche 3 septembre 2017

La grosse colère


10 heures du matin. Salle d'attente Scanner. Grand centre régional d'Oncologie Alexis Vautrin. Bonnet rouge. Assise elle attend son ambulancier pour le retour.  75 ans de la Meuse. Elle me raconte. Cancer du pancréas. Inopérable. Pour l'annonce, la médecin est venue dans sa chambre d'hopital. " Vous en avez entre 6 et 12 mois à vivre". Alors elle a enlevé sa blouse blanche de patiente. Elle a dit " alors je rentre". Et vous l'avez fait ? Oui je suis partie. Ouahh, viens de trouver une niaqueuse de 75 ans. Un petit bout de femme comme je les aime. Je la félicite. Lui donne des exemples de gens comme elles condamnés qui s'en sont sortis, du superbe livre " les 9 clés de la rémission". On m'appelle, pour mon scanner, je lui dis au revoir et merci.
La grosse colère, elle monte alors, elle se déverse dans ma tête et dans ma gorge. Comment peux t'on se permettre de dire cela ?  de condamner ainsi .Quelle conne !  Se croire plus forts que Dieu.,  distiller le désespoir et la mort. J'en suis sure, il en faut tant de la force pour se relever avec une telle prédiction. Merci dame au bonnet rouge, vous m'avez donné encore plus la frite pour monter sur scène et dénoncer cela. Je veux montrer et démontrer qu'en offrant le vrai espoir et la projection dans l'avenir, on vit mieux ce chemin où qu'il nous mène, quel que soit sa durée.. que ce soit pour nous ou pour vous..

mardi 29 août 2017

Alors heureuse ?

Souvent  je suis remplie de joie. Encore plus en ce moment car la vie roule et la chimio m'aide à me relever.. J'y crois et j'avance confiante. Hier au feux rouges Tapie sur siège arrière. Elle m'a prit à la gorge cette garce. La peur de. Mourir. Me suis mise à pleurer. Et la , la à la radio est passée cette chanson . Clin d'oeil de mon ange gardien. Baisse pas les bras. Surtout pas. Regard droit. Devant. Avance. Jamais plus à terre. Même si tu ne peux faire qu'un petit pas par jour. Avance. Bon après je pleurais  d'entendre les paroles. En pensant à ceux qui m'accompagnent avec tant d'amour. Mais c'était bon.
Merci Arcadiàn. Très belle chanson. Vous m'avez touchée la main au bon moment.

lundi 24 juillet 2017

THE livre

Super bouquin qui donne une sacrée patate. Cette oncologue a eu la bonne idée s'intéresser aux survivantes et survivants du cancer. Plus de 1000. Histoire de voir ce que ces personnes condamnées avaient fait pour s'en sortir. Cela donne 9 clés et des témoignages de femmes et d'hommes qui touchent.

dimanche 23 juillet 2017

Les chimios de l'été

J'avance cure après cure de chimio. Je me déleste de plus en plus. Par Dieu c'est la grande année du détachement. Marcher à côté de la faucheuse aide à ce lâcher prise. Pardi, regarder la mort en face ne me fera pas mourir plus vite. Par contre c'est libérateur. Je ne compte plus les calories, ni les euros. Je prends tout ce qui passe à ma portée. Je me délecte d'une lune pleine. Du premier chant des oiseaux, de la carte postale d'une amie, de ma première courgette jaune. Je suis en joie dans les belles relations, justes, magiques avec mes enfants, avec mes amies, avec ma famille. J'ai enlevé patiemment presque toutes les carapaces, les apparences qui ne trompaient plus que mOahh. Plus le temps des balivernes. Mon précieux c'est le temps. Mon précieux c'est l'instant. Celui que je passe à vous donner des nouvelles de cette contrée lointaine où je navigue sans boussole depuis de longs mois. Si vous savez où est le phare..suis preneuse. Quoique je sens que je m'en rapproche de plus en plus.