lundi 31 décembre 2012

Tracer..

Dernier jour de l'année. Suis fatiguée. Il est temps de repartir vers de nouveaux projets pour 2013. Je traine les pieds. Alors zou, tracer. Filer chez l'esthéticienne, se faire chouchouter pour finir cette année singulière.

dimanche 30 décembre 2012

Adieu Marie Laurence

Feuilles de Poissy...
Hier mail de Cathie, présidente de l'association au sein de ses différences. Marie Laurence est morte.
Lors de mon voyage à Paris, elle était là autour de la table avec son fils d'une vingtaine d'années. . Elle prenait des notes pas loin de moi pendant le colloque. Elle était vivante, présente,debout.  C'est la première femme que je croise qui meurt d'un cancer du sein. Cela faisait trois ans qu'elle luttait. Dans cette nouvelle communauté on continue à guérir mais à mourir aussi.
J'y ai pensé souvent depuis hier, quelle force, elle avait !.  Si   cela m'arrivait qu'est ce que je ferais des deux ans ou trois ans à venir. ? J'aimerais continuer, aimer avec intensité, donner et recevoir de l'amour à mes enfants. A mon amour tout en le laissant libre. Etre dans des amitiés authentiques.M'émerveiller toujours plus. Prendre du temps, pour écrire, dessiner, coudre, photographier et surtout marcher dans de nouveaux paysages. Continuer ce lent et patient travail d'apprentissages de nouveaux comportements qui me rend la vie plus belle.
N'avoir plus aucune chaines. Aucune.

vendredi 28 décembre 2012

Recommence..

Qui reste debout ?

D'abord,
efface ton nom
abolis ton âge
supprime tes lieux
déracine ce que tu sembles

Qui reste debout ?

Maintenant,
ressaissis ton nom
revets ton âge
adopte ta maison
pénètre ta marche
et puis..
à n'en plus finir,
recommence.

Andrée Chédid

mercredi 26 décembre 2012

C'est Noël..à l'heure


Le repas de Noël : AVANT : prise de tête des semaines à l'avance, dans la préparation, les courses, l'installation de la table,la reception des cadeaux,  le service.
Cette année, j'étais sur une autre planète. Un repas simple. Pendant deux heures tous les 4 ensemble on a usiné pour tout préparer. Les enfants ont fait les desserts.
Si je sentais que je reprenais un mauvais pli, du style je vais encore rater la mayonnaise.., mais qu'est ce qu'ils font ils sont encore en retard.. etc ..etc. Je me reposais sur mes pieds bien ancrés dans cette réalité, d'être dans notre maison, tous les 4 dans un partage rare et éphèmère d'amour en ce Noêl 2012.  Un beau repas et une certitude, je ne veux plus de cette ancienne nana là capable de se gacher ainsi la vie, et celle de ceux qui l'aiment. Cette femme qui fait tout, toute seule le reprochant  aux autres. Alors qu'eux ne demande qu'à faire ensemble. Je sens que le manteau des apparences continue à glisser de mes épaules.

Tomber de Scilla en charybde ?.....


"Toute femme sage fait le ménage de son environnement psychique, en gardant les idées claires en veillant à la netteté du lien où elle travaille, et réfléchit à ses projets.
Pour certaines femmes, cette tâche signifit qu'elles devront se réserver chaque jour un peu de temps pour la contemplation et garder propre un espace bien à elle, avec du papier , des crayons, de la peinteure, des outils, des conversations, du temps, des libertés uniquement destinés à cet usage. Pour beaucoup, c'est la psychanalyse, la contemplation, la méditation, le choix de la solitude et autre expèriences de descente et de transformation qui vont procurer le temps et l'espace particulier à cette tâche.
Chaque femme a ses préférences, sa manière d'être. Il arrive que les femmes ne sachent plus où elles sont et négligent l'architecture du travail de l'âme jusqu'à ce que la forêt l'envahisse..un nettoyage cyclique et critique préviendra ce genre de chose. Quand les femms ont fait de la place, la nature peut pousser librement."

Extrait envoyé par Arlette de " femmes qui courrent avec les loups".( référence en bas de la page, à droite, oui j'ai bien dis en bas) .merci amie..Touchée, sans coulée..grave. Il est temps que je fasse vraiment ce mènage. C'est une telle opportunité pour moi de vivre plus libre. Même si aujourd'hui dans certains moments, cela me vrille le ventre et me renvoie à une incertitude effrayante.






vendredi 21 décembre 2012

La bonne étoile

Journée merveilleuse hier. J'ai beaucoup pleuré tant j'ai été touchée par tous ces cadeaux faits avec tant d'attention. Je suis devenue une ménagère de plus de 50 ans radieuse. Tellement heureuse d'être en vie pour vivre des moments aussi forts.
 Je n'ai pas arrété hier d'enlever mon magnifique bonnet pour montrer mes cheveux de poils de canards et dire à tout va : je suis guérie, je suis guérie.
Il est temps d'arrêter de flipper, même si c'est trés facile à dire..moins à faire taire les pensées. Mais je me suis relevée grâce à tout cet amour et cette amitié dont j'ai été entourée. Merci pour tout cela. Grâce à ce blog qui m'a tenu en lien avec vous. Il est temps d'ouvrir les chakras et de donner à mon tour. Merci à Catherine première pensée du matin, à Jean claude, des cadeaux du chemin,  arlette et agnes des cadeaux d'avant, à Cathy pour son commentaire, à Odile de la caverne d'Emmaus , Odile ma belle grande soeur et son homme Yves, à Antoinette la cops de dessin, à Louis des iris bleus, à Babette amie d'enfance, à Marie Pierre et Dominique the beau couple, à Mon père Pierre, à ma tres belle mère liliane, à Gilles et à Martine et leur amarylis, à Monique Pure jus,à Sidonie l'infatiguable tricoteuse, à mes collègues, la belle équipe de vis, à ma géniale fille et son chevalier, à mon fils le rapido et à mon homme de coeur Rémi. La toute nouvelle senior vous kiffe grave d'avoir pris ce temps hier pour moi.

mercredi 19 décembre 2012

Dérouli, déroula le fil de ma vie..

Cette semaine est top.  Je suis formée depuis neuf mois par notre chienne moon. Chaque matin quand je viens vers elle, elle me fait la fête.Elle attend le programme de la ballade ravie. Quelle philosophie de vie !. J'essaie d'être à la hauteur..
 Reviens de la séance psy. Une femme hyper féminine qui doit avoir mon âge. Trés jolie. Robe moulante, je crois même qu'elle avait des bottes..
Me suis encore déversée. Femme kleenex.
qui déroule les noeuds de son histoire. Aujourd'hui  celle de mon  histoire d'amour so compliqued avec mon homme  et de mon ancienne incapacité à reçevoir. De l'amour..
Zavez vu je dis ancienne..Cela s'appelle la visualisation positive.. J'ai en effet irrémédiablement décidé de changer.

Petit message à mes soeurs amazone et à ma soeur que j'aime. C'est vraiment un beau traitement lorsque l'on a un cancer ou  un  autre souci de s'offrir ce traitement. Oui je sais il faut oser pousser la porte d'un psy. On les imagine en grand maradja qui connaissent tous de nous..Des devins. Que nenni. Des hommes et des femmes professionnels former à nous permettre de poser nos valises. De se dire dans une parole singulière. La notre que personne n'entendra. D'ailleurs ces hommes et ces femmes sont de vrais humains avec leurs problèmes aussi..Et en plus c'est remboursée par miss securitésociale..
Demain est un grand jour, un nouveau cap, un nouvel âge, une nouvelle année. Mon anniversaire. Une journée exceptionnelle sous le signe de l'amitié.

mardi 18 décembre 2012

Retrouver sa féminité

Mon duvet de cheveux de 5 mm de jolie petit canarde m'y aide.  Et l'énorme envie de plaire à l'homme de l'home.Dame cygne a ressortit le maquillage et toutiquenti. C'est pas encore cela les pas sont hésitants. Le monosein timide..Parce que franchement ce cancer on ne peut pas vraiment dire que ce soit sexy à donf... Y'a du boulot pour la remontée..

Aujourd'hui , retour d'un magnifique cadeau d'Isabelle dame lumineuse de la sophrologie qui m'a offert un grand moment . Avec un sacré cadeau. Le plus précieux au monde : du temps.. dans un magnifique papier soleil entouré d'un fil d'or...Je l'ai ouvert avec délice.. et j'ai apprécié chaque bouchée. Suis repartie  pleine d'une belle énergie. Cette femme là..elle est terrible !.

La vie est là

Je le sens, elle bat de nouveau en moi.
Différente.
Tellement , plus libre.
Ce cancer  remet les pendules à l'heure.
Je me sens prête à ce défi de vivre sans armure.
J'en ai la trouille aussi. Tant le fait de se laisser aller à recevoir est à apprendre..
Tout est bon à vivre..
Une semaine d'anniversaire.Chaque jour exceptionnel, comme ma nouvelle vie. Oui je reconnais que ça fait encore mélo..mais j'ai conscience de la force de la pensée positive. Si je pense que la vie va m' apporter ce qu'il y a de meilleur ..cela risque d'arriver. Si je pense que je mérite le pire cela risque d'arriver  aussi. J'ai décidé cette semaine ..du meilleur...Merci à dame Antoinette j'aime beaucoup ce petit rituel du lundi matin. Côté à cote pour deux heures de dessin. C'est divin.


dimanche 16 décembre 2012

Pourquoi pas moi ?


Quelle présomptueuse, quelle égobèse, je pouvais être, pour dire pourquoi moi ? en début de traitement.
Avec une telle haute estime de soi qui frôlait la bêtise et la connerie..
Plus j'avance, plus les évènements me forcent à tomber les armures. De plus en plus nue. Vulnérable. Et je découvre  et apprivoise Pomme. La pomme qui décide enfin de vivre et d'aimer. Mais attention, fini le traintrain, le petit. Non j'ai envie d'extraordinaire, du beau vivant, des pépites simples à croquer tous les jours.
Ma femme froide d'avant manquait tellement d'amour.
 En fait je reçois une grosse baffe et j'accède à plus de conscience. Cependant Cher MonsieurGrandtout qui veille sur moi, il faudrait pas que cela devienne automatique de me faire retomber ainsi.
Parce que j'ai un peu peur pour ma niaque, si tu vois ce que je veux dire..

vendredi 14 décembre 2012

Je m'accroche..?

Le mal a encore des choses à me dire. Le ménage intérieur continue au karsher. Au moins mon rendez vous avec ma psy va être productif. A force de tourner autour de la marmite. Je suis prête à sauter. Pourvu que ce soit de l'eau tiède et non de l'huile bouillante...
Hier soir mon homme a décliné ma proposition de remariage. Dois je enfin laisser tomber nos feuilles d'automne et les laisser emporter par le vent?
Cependant si je peux me permettre, toi, qui règne sur le ciel et la terre, toi l'essence divine, le boudha, lequiquecesoit qui gouverne tout ce beau bordel. Si tu pouvais la prochaine fois d'attendre que je sois en selle avant de m'envoyer à terre ..cela serait vraiment mieux.
Heureusement aujourd'hui il y avait Sidonie, kleenex et brocolis , saumon et projet de tricoter encore cette année ensemble. Moi oui je kiffe de travailler avec une telle artiste, d'être dans sa cuisine et son salon. . Cerise sur le gâteau c'est maintenant ma prof de des   seins...de dessains  ou des saints ou des sains. Je vous dis pas "les possibles". Elle est devenue une amie. La preuve :me suis mis tête nue avec mon duvet de canard, 5 seconde en face d'elle, d'ailes..Et puis..je suis allée acheter une lampe dans un atelier de récupération, pour garder la lumière. Marquer le chemin et  continuer à tracer. Puisque ce blog me sert bien à cela. Me forcer à tracer.Puisque je vous le donne à lire, à voir. Je m'oblige ainsi à respecter ce que j'écris.presque... Merci à vous d'être là pour ce magnifique partage qui m'oblige et me tienT encore plus aujourd'hui debout.

mercredi 12 décembre 2012

Scar Project

J'ai reçu le magnifique livre de David Jay envoyé parCathy. Ces femmes sont très belles.

J'ai conscience de l'effet de ces photos, de là où l'on se trouve sur le chemin.
Voici le lien de la gallery si vous avez envie d'y faire un tour.

http://www.thescarproject.org/gallery



Quel fil dérouler ?

Je ne sais plus...quel fil je dois dérouler..pour la suite des non réjouissances..
Entre la trouille de prendre une décision vitale, et la sûreté de prendre une décision vitale tout aussi..


Suis aussi un peu dég..ce matin c'est  mes voisins agriculteurs qui m'ont interdit l’accès de leurs champs..
Notre chienne ferait fuir le gibier.. Ils étaient super agressifs et moi aussi dans ma peur de paraître..encore chauve..Ce qui fait que ça a pas été cool du tout.. Et je me vois interdite des espaces que j'arpente en chaque saison depuis plus de 15 ans..c'est le plus difficile pour moi, cela..

mardi 11 décembre 2012

Prisonnière d'un choix .........

Je tourne autour et je ne sais..
Vendredi j'ai rencontré le radiothérapeute. Contact mauvais. Depuis le début il me parle comme si j'étais nunuche. Et ça .. me gonfle. A la fin des 25 séances de radiothérapies on enclenche NORMalement 5 années d'hormonothérapie. Un médicament chaque jour. Pour diminuer le risque de récidive...
Sauf que..sauf que.. il y a quelques effets secondaires qu'il m'a passés sous silence...
Bouffée de chaleur, fatigue, nausée , douleurs articulaires, libido en berne,  saute d'humeur..
Supporter cela pour vivre. Just 5 ans.. Du tulamour, des jaimalou en perspectives..pendant 1825 jours..
Mes questions : pourquoi y'a t'il des récidives de celles qui ont déjà pris ce traitement ?
Si j'ai peu de temps à vivre pourquoi devrais je m'enlever toute sa saveur par de nouveau maux ?
Si je suis guérie grâce au traitement à quoi me sert cette hormonothérapie préventive ?
Quelle est la vérité, tant je suis en doute sur cette industrie pharmaceutique qui pourrait pendant 5 ans disposer de moi comme consommatrice soumise ?
Questions, questions..questions..Je veux bien de l'aide pour y répondre.

lundi 10 décembre 2012

Tirer des traits..

J'aimerais bien tirer vite des traits. Retrouver vite la forme d’antan.
Mes longs cheveux blonds de diva.
Mon souffle de déesse du vent.

En attendant c'est bien agréable de les voir sur la neige ombellifère.


dimanche 9 décembre 2012

Boule de ronces sur blancs en neige

"J'apprends avec peine ce savoir que les livres ne donnent pas : c'est dans l'épuisement que l'on augmente ses forces. C'est dans l'abandon que l'on devient prince, et dans l'éclat de mourir que l'on découvre ce plus noble éclat de l'amour". Christian Bobin. Le 8ème jour de la semaine.

samedi 8 décembre 2012

ça sent Noël...

Le jour d’après à le bruit des bottes dans la neige.  Moon courant comme une folle dans la neige blanche.Des arbres redessinés par une poudre d'étoiles.
Des respirations amples les pieds bien enracinés  Touchée par cette beauté du paysage..
Le sapin à installer. Les décorations qui sortent du grenier. L'odeur de pain d'épice sortant du four. Les cris des enfants qui lugent sur des chambres à air de tracteur.. Des chats allongés devant le feu de bois. Un thé de geisha.
Le jour d’après à le goût de Noël revisité pour la circonstance en furieux Noël...
Hier j'ai fermé une porte. Pris un billet d'avion pour le 22 avril pour un stage de carnet de voyage au soleil. Fêté la nouvelle en buffet dînatoire familiale ( pas mal comme expression je trouve que cela jette tout de suite) j'aurais pu  dire un apéro pas dégueu..mais bon franchement ça n'avait  rien à voir..

vendredi 7 décembre 2012

Arrivée au port

7 mars : une mammographie..une échographie et puis accèlération...
6 ponctions
Trois nuits à l’hôpital
Deux opérations chirurgicales
divers irm, scintigraphie et toutiquointi
17 prises de sang ( pas de veines !)
6 chimiothérapies,25 séances de radiation
15 rendez-vous spécialistes en tout genre d'onco
Trois séances de naturopathe, des centaines de compléments alimentaires
9 trames et 6 séances de sophrologie
5 rendez-vous de psy
Plus de 150 marches avec notre chienne Moon
Plus de 10 000  affirmations (au moins)
visualisation : je ne compte pas
20 Visualisation cellules de Guitou Corneau sur internet
Thé vert, choux et curcuma..
Plus de 3000 photos
287 messages postés

7 décembre la fin des traitements médicaux
9 mois, 282 jours.
Ben dis donc, quel éléphant à manger morceau par morceau !!!!.
Mais c'est fait. C'est fait. Avec un drôle de sentiment..entre tristesse et hébétude.
Je ne sais ce que sera demain, mais je n'ai aucun envie de gâcher ces futurs moments de vie.

Un merci particulier à Dame Isabelle de la sophrologie qui m'a accompagnée tout au long de ce parcours.
Me remettant souvent en selle. Vous êtes ma foi ma chère une femme, une professionnelle rare et précieuse dans ce monde de brute. Votre traitement a gagné le premier prix tant il me fut le plus doux et le plus énergisant.

Un grand merci à mes amies mousquetairesses que j'ai découvert tout au long de ce chemins, des sacrées nanas au grand coeur. Toujours là, toujours présentes. Tenant la distance...Vos encouragements continus, votre présence, nos ballades,  m'ont fait franchir la montagne. Merci à Agnès  Antoinette, Huguette, Arlette beau quatuor d'association de copines, Catherine la durable , Françoise la conteuse ,Catherine la déferlante , Elisabeth la tout terrain , Marie Pierre la rigolotte, Monique dame du jus de pomme, Odile la tapissière d'argent , Odile ma grande soeur,  Sidonie l'éveilleuse.
Merci au zhommes : Jean Claude de la chansonnette, Pascal mon grand frerette,  Dominique de la photografette et Louis du boulotesse, sans oublier Kurt de la sncf.
Merci à vous soeurs amazones, je vous rencontre maintenant, je vous découvre. Je sens qu'un bout de chemin ensemble nous attend, autrement. Clin d'oeil complice à Mélivre, Cathy, Virginie, Laurence.

Vous furent tous et toutes et vous êtes à vie, des amies-amis de coeurs vaillants for me, formidables.


Merci à toi mon homme que j'ai redécouvert chaque jour. Envie de me remarier avec toi, autrement .Le sais tu ?
Merci à toi ma belle, ma fille. Tu as assurée fort et haut. J'ai aimé tes brassées de fleurs pendant toute cette traversée et je t'ai trouvée diablement dégourdie, follement épanouie et surtout sure de toi. Je suis très fière d'être ta mère.
Merci à toi mon fils. As du partage. . Tu es exceptionnel mon grand. J'ai apprécié ton humour et reçu  avec grand plaisir toutes tes attentions.
Je vous aime..grave tous les trois.

Merci à toi mon père, Pierre.
Merci à toi ma mère, Monique.
Je vous aime pour ce que vous m'avez donné de plus précieux la vie et l'amour.
et ce magnifique héritage de vos valeurs et de vos passions.




jeudi 6 décembre 2012

Avant dernière grillade

Et il me l'a fait. L’accélérateur de particules pour mon avant dernière séance m'a fait le coup de la panne.
Bras en l'air, torse nu, à 1m 50 du sol, sur mon lit de fer, j'ai attendu le retour de dame électricité.
J'ai attendu vaillamment car une autre chose était sure aucune envie de faire une séance de plus la semaine prochaine. J'ai rendez-vous moi. J'ai rendez vous demain 7 décembre.  Le 7 mars je faisais une mammographie et le monsieur en blouse blanche me disait " c'est pas bon, c'est pas bon...".9 mois plus tard pile poil , le temps d'une gestation, le temps d'un protocole médical.  Si c'est pas un signe cela..
Il manquera au protocole les 5 années de mise à l''épreuve d'hormonothérapie. Pour enfin  dire je suis guérie.
Elle est pas belle la vie ! . N’empêche que j'appréhende le dernier rendez vous de demain.

mercredi 5 décembre 2012

Une vie moins épineuse

Rendez vous raté avec la psychothérapeute hier. En fait j'ai l'impression d'entrer dans la deuxième phase de mon traitement de guérison. La première c'était avec les trois dieux de la médecine.  Chirurgie, Chimiothérapie et Radiothérapie. J'avais commencé à utiliser d'autres voies qu'il me faut consolider : la sophrologie, la relaxation, l'activité physique, la marche, la création et l'alimentation et la psychothérapie.. Un lieu neutre où je peux vider mon sac . Je relie des évènements passés . Des schémas de reproduction qui se font jour. Je peux rire, pleurer, dire, être authentique sans crainte de jugement. C'est très très précieux. Je vais la rencontrer toutes les semaines, j'ai envie d'avancer, de vivre en me débarrassant de ce qui m'entrave. Une vie avec moins d'épines d'églantier.

Prendre de nouvelles directions à petits pas

Nouveaux objectifs. Nouvelle vie.
Comme une énorme envie de dessiner . Pourtant  totalement bloquée sur le mot.Je me suis autoproclamée depuis des décennies "nulle". D'où me vient ce sentiment ? . Souvenirs des dessins de mes récitations par ma mère. Sous mes yeux ébahies.Elle aimait, d'ailleurs à la retraite, elle s'est mise à peindre, à peindre.
Reprendre ce flambeau, c'est aussi faire preuve d'une belle hérédité. Une expression qui me permettra  de me débarrasser des chocs, des peurs, les rejets qui ont jalonné ma vie. Continuer à tracer pour dépasser, continuer le grand ménage. Allez ma belle, petit pas par petit pas, chaque jour suffit son dessin.   Avec en prime l'atelier du Lundi  sécurisant et si énergisant.
" la crise provoquée par la maladie nous invite à une véritable récréation de nous-mêmes ainsi qu'à la découverte de ressources insoupçonnées. " Dit Guitou Corneau  dans " revivre". C'est ben vrai ça !

mardi 4 décembre 2012

Où cours tu ?

 Je viens de recevoir le livre de Christiane Singer.
Où cours tu  ? Ne sais tu pas que le ciel est en toi ?

Extrait au zazard..
 "Il me reste le dialogue entre l'enfant et son père devant un oiseau mort : " Père pourquoi le créateur de toute chose a t'il permis la mort ? " " Mais mon fils, c'est parce que sans elle nous ne sourions pas combien la vie est précieuse"....

....Faut-il vraiment la mort pour que le prix de la vie apparaisse ? N'est il pas temps d'introduire dans nos quotidiens une autre conscience, une autre manière d'être, une discipline tendre ? Rendre hommage à la vie. Chaque jour de neuf et jusqu'à la fin de nos jours !.....

....Choisis la vie et tu vivras.
Que tu vives ou que tu meures choisis la vie"

Bingo...grave..

lundi 3 décembre 2012

Les 4 derniers jours

Je sors de la 21ème radiothérapie, il n'en reste que 4..
Ma dernière semaine. Mon bout du tunnel,  sans contrainte hospitalière. Une nouvelle étape dans ce début de mois de décembre. Il neigeait tout à l'heure,  vent  glacial. J'apprécie d'être seule au chaud à la maison. Enfin presque..tant chats et chienne sont eux aussi présents prés du poêle à bois.
Ce matin découverte de la technique du fusain à l'atelier de Sido.
Ombre, lumière, j'apprivoise petit à petit....

J'ai vraiment envie dorénavant de vivre ce qui me rendra le plus heureuse.
La peur existe. Revenir trop vite dans la fausse vie trépidante.
Oublier tout cela .
Il me reste du temps pour éviter cela.
Fort heureusement ma foi.

dimanche 2 décembre 2012

Retour du paradis blanc



La neige est tombée toute la nuit.
Ballades au soleil ce matin et cet après midi .
Magie de l'instant capté.




samedi 1 décembre 2012

Je vole

Je me pince. Je me repince.
Elle a dit oui.
ELLE A DIT OUI.
J'y vais. J'en serais.
C'était un rêve merveilleux, inaccessible pour moi avant. Sidonie m'a fait croiser sa route, Michèle m'a donnée le sésame.
Il y a une place pour moi . Il y a une place pour moiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!
Un peu honte de toute cette chance en grande partie grâce au cancer. Et puis crotte, merde. C'est fou cette culpabilité que je peux avoir .
Départ 21 avril pour une semaine de création . Merci Michèle.
Bon c'est pas le tout, je retourne sauter partout dans le jardin !

vendredi 30 novembre 2012

Hôpital ralentir

Oncologie. Radiothérapie. Pavillon 4. Accueil.Zone de confidentialité Content, pas content, vos suggestions. Attente 1.Affichage institutionnelle. Tarif par journée d'hospitalisation de jour. Oncologie. 3249.21 euros. Attente 2. Gala. Anne Sinclair  reprend sa vie en main. Porte coupe feu, ne pas mettre d'obstacle à sa fermeture. Zone surveillée accès réglementé. Cabine 2. Arrêt d'urgence.

20 ème séance de radiothérapie.

Big Mamma grosse fatigue est de retour. Je brûle sous les feux de l'accélérateur de particules.
La semaine prochaine dernier round avec la médecine classique et ses armes destructrices. Je vais pouvoir enfin me consacrer essentiellement à la médecine naturelle, énergétique et psychique. Nettement plus cool comme traitement. En attendant Vitesse escargot fortement conseillée.

jeudi 29 novembre 2012

Un sein en moins, une vie en plus

Le thème du colloque de l'association " au sein de sa différence" était la reconstruction identitaire. Découverte deschiffres effarants..
Nous sommes 50 000 nouvelles dépistées.
10 000 en meurt.
15 000 vont subir une mastectomie  Pour les non initiés c'est le terme barbare de l' ablation du sein .
80 % ne se feront pas reconstruire le sein soit à la louche 10 000 chaque année. Depuis 10 ans, cela fait 100 000 femmes. Lorsque l'on sait qu'il y a 30 ans, la mastectomie était systématique..
Amies entendez vous,...
le nombre et la force de ces  femmes ? Cela me rend songeuse..

Lorsque j'ai du me rendre à l’hôpital pour l'opération, je suis tombée malade. Renvoyée à la maison, trop de fièvre. ça a duré 15 jours. Clouée au lit. En mon for intérieur, je savais que je ne devais pas le faire ainsi . Dans le fort extérieur du centre régional spécialisée tout me contraignait à enlever au plus vite cette grosse tumeur parasite. Pourquoi ne me suis je pas battue pour une reconstruction immédiate ?. J'étais poussée dans le wagon du traitement. Hagarde, abasourdie. Sans  armes, perdue dans ce  territoire, dont je ne connaissais pas la langue. Je me suis assise. Le train a démarré.

Je ne sais si je vais me faire reconstruire le sein.
Il me manque.
 La belle cicatrice n'efface pas la profonde blessure de mon âme et de mon corps de femme.
Elle me dit aussi chaque jour tu survis Pomme.Tu survis.

mercredi 28 novembre 2012

C'est mes soeurs, notre bataille


Dimanche matin. Métro du matin entrain surtout en compagnie de Virginie et Tania. On file vers Poissy. Pour l'Assemblée générale de l'association nationale " au sein de sa différence". http://auseindesadifference.com
 J'ai adhéré il y a deux mois. Pour la ebibiliothésque. Super concept. http://auseindesabiblio.wordpress.com
 Et puis, je rencontre mes soeurs. Un  sein en commun cela donne des communications TGV, des échanges bleutés dans le quotidien morose du traitement. On va vite à l'esseintiel. Laurence m'a fait un superbe cadeau, me montrer son touchant tatouage de fleurs sous l'oeil complice de sa chère et tendre Anne Sophie. Il efface la cicatrice et s'offre flamboyant au regard. Mélilotus et sa passion contagieuse des livres et de la récup.  Anne Sophie la méthodique spécialiste des encouragements . Mais aussi dame Carmen, Corinne d'Angoulème la rebelle mammaire   Sans oublier le moteur de l'association. Dame Cathy des énergies renouvelables à foison. Sacré moteur que ce bout de femme qui vous boucle une AG en deux temps , trois mouvements. . L'aprés midi il y avait un colloque sur la reconstruction identitaire, où par contre j'ai raté l'autre cathie. http://kty1963.canalblog.com.

Sein chronicité

Suis revenue de Paris avec une belle pêche. Cathie ( présidente de l'association ASDSD)  m'a donné une belle énergie Elle a présenté mes photos sur diaporama sur un écran titanesque et  6 sur des posters avec  titre et accroche. J'ai pu faire en toute impunité une petite crise d'égobésité.
Et puis ce matin, je file sur le site des impatientes et je découvre...
Loréma, Magnifiques photos nature, texte qui résonne en miroir. Cerise sur le gâteau, expose ses photos.
http://lorema-autreregard.over-blog.com

Parce que c'est décidé, grâce à vos encouragements, je vais envisager sérieusement de me mettre au travail pour  choisir photos et texte. Envoyer à un charmant éditeur , grand aux yeux bruns qui pourrait publier un livre. Oui , Madame, oui Monsieur, un livre en papier. Que l'on a peine à ouvrir tant il est neuf et sent bon. J'en frémis d'avance. Je vous invite si vous pouvez m'aider dans les contacts..
Seule on va plus vite, ensemble on va plus loin..
C'est une de mes phrases fétiches que je vous offre de bon matin, avec une pensée particulière pour toi Laure-Emmanuelle.

lundi 26 novembre 2012

Quel réveil !

3 jours intense à Paris. Tout roulait.  En compagnie d'une dame Odile de l'amitié qui a assuré comme une bête. Dans la conduite de sa superbe automobile " fleur" pendant plus de 12 heures. Compte tenu des petites difficultés à trouver parfois notre chemin routier !!
 Je connais vraiment Odile depuis 3 mois. Mais on est en mode " vérité", ce qui fait que la communication est super fluide. Souvent on se fait des remarques en même temps. Nos échanges ont été denses. Je suis revenue avec de belles décisions en tête, un changement de paires de lunettes pour mieux voir. Un réveil mental salutaire aprés ces dernières mois dans les vapeurs de la chimios.
Une belle rencontre de Dame Virginie la panthère de la Vilette,  chouette partageuse et Tania sa pétillante copine. Virginie nous avait trouvé pour loger  un magnifique studio d'un de ces copains bouddhiste  Une ambiance zen et chaleureuse qui nous correspondait bien. Samedi soir, une belle soirée fou  rires à 4 autour d'un gratin de pâtes à l'ail des ours  et un pinot de banlieue.  Des papotages d'amazones, de femmes tous azimut. Impression de les connaitre depuis toujours.
Vendredi soir la nocturne au salon Marie Claire Idée, un bijou. Possibilité de circuler dans les allées tranquille et de prendre le temps de s'asseoir devant les tampons pas chères de la compagnie des elfes. De découvrir l'univers bohème d'Odile Baileul , les techniques de la teinture de draps anciens..etc..etc.etc..etc... Le lendemain je vous dis pas, l'horreur au bout de trois heures de piétinement, nous avons déclaré forfait devant les hordes de femmes qui se déversaient dans les allées animées par une énorme fièvre acheteuse. Et puis dimanche je suis allée à Poissy à la rencontre de mes soeurs amazones..

ça redémarre

Fermons les moutons des soucis Google et rouvrons la parenthèse du blog pour reprendre sereinement les posts. Aprés des questionnements, des revirements, je me suis mise en demeure..Je reste sur cette adresse blog.
Grosse journée aujourd'hui, des rendez-vous qui se succèdent  J'attaque la quatrième semaine de radiothérapie et ça chauffe grave. Peau rouge au burn.  Mes ongles sont en deuil. Mon bras enkylosé.  Et pour avoir un peu beaucoup tiré sur la corde ce week end à Paris, je suis en mode escargot. Soit...mais escargot qui a une belle frite intérieure.

jeudi 22 novembre 2012

Joyeux femmiversaire



Compte tenu de mon interdiction par Mr Google de faire paraître des photos sur ce blog, je suis alleé faire du ménage dans mes messages et j'ai retrouvé quelques brouillons Cela va me permettre d'avancer en attendant de trouver une solution. Voici 4 photos que je dédie à toutes les femmes que j'aime.  Une pensée particulière pour Elisabeth la silencieuse et Odile ma frangine. Je vous retrouve à nouveau lundi prochain. Je pars demain en week end dans la capitale. L'occasion de prendre congé de mon exercice d'écriture et de photo quotidien.

mercredi 21 novembre 2012

Arrêt sur image

Mauvaise surprise aujourd'hui...je ne peux plus faire paraître de photos sur mon blog, j'ai utilisé tout mon espace de stockage, je suis priée de prendre un abonnement et de payer en dollars si je veux continuer..Dommage ma photo du matin des brumes me plaisait bien. Mais qu'à cela ne tienne, je réfléchis et je vois ce que je vais pouvoir faire.
Si vous avez des solutions je suis preneuse.
Mais en attendant grands préparatifs pour le départ Vendredi vers Paris. Dans un mois c'est mon anniversaire, je passe dans une nouvelle dizaine et j'ai décidé de commencer les cadeaux très tôt.
Là c'est un big, une journée au salon Marie Claire Idée à Paris, et la rencontre de soeurs amazones de l'association " au sein de sa différence". Paris prépare toi j'arrive ! et tout cela en compagnie de Dame tapissière du fil d'or, Dame Odile.

mardi 20 novembre 2012

Touché, coulé

Coup de fil de mon voisin. J'étais passé lui déposer du jus de pomme devant sa porte. Il me dit " je crois que tu n'es pas au courant". Sa femme est morte, il y a 10 jours cancer du poumon et de la vessie. Je ne suis plus immunisée contre ces nouvelles. Maman est morte d'un cancer du poumon, mon parrain aussi.
Une belle gifle de retour sur ces fins de vie de souffrance.
Une belle baffe..
Pour me dire et me redire, t'es pas sortie de cette auberge là. Tu y habiteras jusqu'à la fin de ta vie. Ce matin, je relis le livre de David Servan Schreiber, me promettant de faire plus attention . Changer ce n'est pas que dans la tête Pomme. Changer ses habitudes de vie. Jeter aux orties les comportements destructeurs. Cultiver une attention quotidienne à soi. La guérison est en soi..dixit Thierry Jaffe.

lundi 19 novembre 2012

Le lundi, cerises sur le gateau

Pas de doute, les ateliers du lundi font partie de la thérapie "joie de partager", "ouvrer les parenthèse et fermer les guillemets". Dessin le matin, marionnettes l'après midi. Je me régale. Sauf que..sauf que à chaque fois, je repars avec du boulot..enfin appelez cela boulot.. du ...du travail..non Pomme t'abuses.. tu repars avec du plaisir en devenir. Oui c'est exactement cela...

dimanche 18 novembre 2012

Des amies qui me veulent du bien

 Une des leçons de la rencontre avec sieur Cancer aura été de redécouvrir ou découvrir des amies, amis.
En osant appeler à l'aide dés le début j'ai modifié un de mes comportements fétiche. Celui de me cacher dans ma coquille.. seule. Le résultat est étonnant. Tant cette tribu de la guérison m'a couvée  Le blog a d'ailleurs permis de consolider nos liens.
 Je suis en recherche de ce que je vais pouvoir faire pour les réunir et leur dire merci..j'ai déjà une idée mais si je l'énonce ici bas..plus aucune surprise, chers amis, amies lecteurs.Et moi j'adore les surprises. Surtout si ça fait enrager Monique..
Voilou tout ça pour dire que ce matin, chez Emmaus avec Marie Pierre et Dominique, c'était totalement divin.
Nous avons dévalisé le rayon mercerie ancienne. Mes cadeaux de Noël de cette année seront uniques comme cette année.


samedi 17 novembre 2012

4 chiffre magique

Toujours aimé ce chiffre depuis for for longtemps. Du plus loin que je me souvienne. Aujourd'hui 4 c'est notre famille. Depuis hier soir je savoure le temps béni d'être 4 à la maison. Elsa, 23 ans, est de retour pour un week end.  Je savoure ce luxe de temps ensemble en la belle compagnie de nos deux enfants. Ma richesse se compte aujourd'hui en secondes minutes, en heures. Mon trésor est fait de temps à vivre où je suis présente. Du temps qui ne se thésaurise pas.
 Surtout pas.
Il se dépense au présent intensément.
Pas toujours facile, mais avec toujours plus d'entrainement, je pourrai dire " Halte là manant parasitaires d'idées noires ou de pensées d'ailleurs" " passez votre chemin morpions de bas étages" " laissez moi être présent là dans tous ces chouettes moments" " demain il sera trop tard de jouer au  sijavaisu".

vendredi 16 novembre 2012

Piano, piano

Bouquet d'espoir de lys blancs sur lentilles vertes
photo  cadeau pour toi Cathy des grands chemins
Modifier mon message d'hier. Pas de décision abrupt d'une fermeture définitive du blog Envie d'entrer plus en relation avec d'autres amazones.  Ce blog  crée un pont invisible de guérison avec  famille et amis. Wajdi Mouawad racontait hier sur France Inter une légende indienne. " Pour qu'un oiseau chante, il faut un autre oiseau caché qui l'écoute et le regarde. Si celui qui écoute meurt, celui qui chante meurt aussi". J'ai envie de témoigner de cela.. J'ai traînée longtemps sur la blogosphère, cherchant mes soeurs Un jour je me suis lancée. Je ne le regrette vraiment pas. Merci Cathy grâce à ton commentaire, j'ai revisité l'article d'hier sur la retraite du blog, cela va se faire tout doucement, j'ai encore un bout de chemin à faire ici avec vous, avec moi.




jeudi 15 novembre 2012

Préparation à la pré-retraite du blog

Toujours dans le brouillard. Même les barbelés restent de glace.  C'est bon d'être toute seule dans la maison. J'apprécie ce temps précieux. Je prépare la transition. Eh oui il  reste  16 séances de radiothérapie.
J'aimerais arrêter de poster des messages quotidiennement. Je sens le temps venu de lever le pied pour aller sur d'autres chemins.
Je suis en pleine installation d' un blog dédié aux sels de la vie. Pour me pousser à faire. Tellement peur de retourner dans le rythme de la fausse vie. La trépidante, la commerciale où je passais jadis parée de mon manteau d'apparence.. Je tenterai d'arrêter mes messages au quotidien pour ne poster que quelques messages forts en relation avec ce chemin de guérison. Pour emmener cette histoire jusqu'à Chamonix. Lors de la semaine  organisée par l'association" A chacun son Everest" avec des amazones comme moi . C'est mon but, mon bonus. Ce sera là en haut des montagnes que j'aimerais refermer cette grosse parenthèse en criant " victoire"..." Victoire, victoire, victoire.." me repondra je l'espère Maitre de  l'écho..

mercredi 14 novembre 2012

Le beau... temps

 9 heures ce matin. Brouillard dense. Bien emmitouflée. Sur un chemin des champs. Me forcer à sortir. C'est dans l’exercice quotidien que je découvre chaque jour de nouveaux trésors. Sur le chemin, c'est l'émerveillement. Les plantes se sont parées de cristal. Du gris cendre déposé sur le paysage au loin. Une belle leçon de lumière. Des oiseaux se pourchassent en piaillant dans les arbrisseaux, accompagnant nos pas.
Je suis dans l'air du temps. Respirer cet air frais , le faire descendre gouleyant  chantant au plus profond de mes poumons. Je suis riche aujourd'hui. millionnaire de secondes, de minutes, d'heures que je dépense sans compter voluptueusement dans cet hiver naissant. Ah, pour sure le fait d'avoir écouté Christian Bobin Lundi soir au grand entretien sur France inter y ajoute une incomparable saveur légitime.
http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-christian-bobin


mardi 13 novembre 2012

Il n'en reste que 4

Retour vers le blockhaus de la radiothérapie hier. Mon rendez vous quotidien qui coupe mes journées. Dernière ligne droite des 4 semaines à venir.
Hier atelier dessin avec Sidonie . Elle m'a inoculeé le virus, depuis 12 jours chaque soir je dessine. Le trait est plus délié. Et surtout je m'autorise. C'est un chouette pied. Se libérer de mon propre regard sur ce que je crée. Oser et apprécier. Rater et recommencer.
J'ai investi dans une palette d'aquarelle. Chaque nouveau médium me donne de nouvelles possibilités...
Le lundi  il y a le groupe, les copines d'atelier que je retrouve . On échange. Je regarde ce qu'elles font. Je repars avec à chaque fois une belle énergie.
En ce moment je me sens là, disponible au fil de faire de ma vie. Consciente de ce luxe. Bien décidée à en profiter à donf.

lundi 12 novembre 2012

une sur neuf..bingo

Prévenir éviter la boule, les boules
Je me rappelle il y a une dizaine d'année. Dans le métro. Il y avait des affichettes partout. Une personne sur deux dans ce wagon aura un cancer, donnez. Je m'étais dis, pas moi. Dommage ma belle. Une femme sur neuf est touchée chaque année par le cancer du sein. Je viens de lire un article sur la prévention  j'en profite pour vous en faire part. La recette pour tenter de passer entre les mailles.
Bouger deux heures par jour Plus c'est intensif, plus ça réduit les risques. Mettre son assiette au vert. Une mauvaise alimentation contribue à l'apparition des cancers. Alors zou légumes verts, des choux, salades vertes, noix..Un verre de vin pas plus par jour. Trop c'est 50% de risque en plus. Ligne svelte : moins de 80 cm de tour de taille. Craignos suis déjà à 87 cm...On fait l'amour pour libérer l'ocytocine qui préserve du cancer en favorisant l'élimination des radicaux libres carcinogènes. Me demander pas d'expliquer mais c'est un bon prétexte. On allaite jeune le plus longtemps possible.On maîtrise son stress.  Et on se fait dépister, le plus tôt possible, petite tumeur c'est 90% de guérison..Bon y'a du taff ! et pour vous ?

dimanche 11 novembre 2012

Nouvelle partie, nouvelle donne

Les malades cancéreux et leur entourage ont souvent une angoisse de mort paralysante, effrayante.
Je pense que cette angoisse peut tuer plus que le cancer lui même.
J'ai cherché dans mon parcours à trouver une raison à cette maladie. Pourquoi moi ?  Consciemment ou inconsciemment. Trouver une raison, un sens. Peu importe qu'il soit juste ou pas.
Objectif : reprendre en main le jeu de cartes. Tirer une bonne pioche par un accompagnement alternatif. Couper. Rebattre les cartes. Redonner. Prendre conscience de mes atouts. Jouer mon va tout cartes sur table. Jeter au chien les mauvaises. Damer le pion à la faucheuse pour un temps, pour longtemps...
Que ce nouveau jeu en vaut la chandelle ! . Et surtout sa lumière.

samedi 10 novembre 2012

La revenante

C'est fou comme les voiles de la chimio se sont levées cette semaine. Plus de chape de plomb sur mes épaules. Plus clouée au sol. J'ouvre les yeux, les pensées  claires sur ce nouveau monde.. Je m'aperçois de tout ce que j'ai laissé en jachère ces 5 derniers mois. Les projets reviennent, la liste des choses à faire est longue.
Conscience de la chance d'avoir un sursis  de vie. A durée déterminée ou indéterminée peu importe. Je suis mortelle, je ne le sais que trop. Leçon bien reçu chef ! .
Bien sur il y a la forme à reprendre, mais ne plus souffrir est une telle liberté de penser et d'agir.
Avant c'était no futur, aujourd'hui je suis étonnée devant l'immensité des possibles à venir. Envie de sortir,d'aller retrouver mes amis, ma famille, ceux qui lorsque j'étais ermite on poussé la grosse pierre de ma caverne pour  m'apporter de la lumière et de la chaleur. Ceux et celle qui ont lu patiemment mes bouteilles à la mer de la blogosphère. ...Oui, oui , tu as bien lu...je parle de toi..Merci de ta belle visite, par ce samedi pluvieux.

vendredi 9 novembre 2012

Sur la trace des dernières fleurs des champs


Sortie de l’hôpital, un magnifique soleil. Vite j'ai filé chercher notre chienne Moon. Direction les champs.
Cela aura fait partie de mes soins, cette immersion quasi quotidienne dans la nature, ces photos. C'est devenu quasiment indispensable. Surtout si le soleil est de la partie.
J'ai noté une phrase qui résonne bien en moi, j'ai juste oublié où je l'ai piquée.

La beauté de la nature me fait souvenir de l'émerveillement de vivre.